Nouvelles

Pensée positive

La pensée positive pour vivre plus longtemps ?

Parmi les facteurs associés à la longévité, la personnalité en est un supporté par un grand nombre d’études regroupant des centenaires du Japon, de la Suède, des États-Unis et de l’Europe.

Il est évident aujourd’hui que la majorité des centenaires partagent des traits de personnalité communs. Ils sont peu stressés et ont une vision positive de la vie en générale.

Une étude récente vient de confirmer un lien entre notre vision positive de notre état de santé et notre niveau d’inflammation systémique (dans tout l’organisme). L’étude réalisée sur 13 773 individus en santé (âge moyen de 44 ans) a porté sur l’analyse de l’ensemble des indicateurs d’inflammation en relation avec la perception de l’état de santé de chaque individu. L’auteur rappel que la perception de l’état de santé, même pour des individus en santé, est un indicateur des risques de mortalité. Cela signifie, qu’habituellement, les gens qui se considèrent en bonne santé vivent plus longtemps.

L’étude a démontré une corrélation (un lien de cause à effet) entre la perception positive de son état de santé et le niveau des marqueurs d’inflammation, particulièrement pour le CRP (la C réactive protéine); un marqueur du risque des maladies cardiovasculaire. Il est important de souligner qu’il s’agissait de gens en bonne santé et donc que leur état émotionnel n’était pas affecté par des problèmes de santé.

Il faut savoir que le niveau d’inflammation augmente en vieillissant et il est directement relié au risque de maladies et au développement des maladies.  Cette étude constitue une démonstration scientifique de l’importance de la pensée positive afin de demeurer en santé le plus longtemps possible.

Pour consulter l’étude : www.ima.org.il

Plus de nouvelles