Nouvelles

LA DIÈTE MÉDITERRANÉENNE ET NOS TÉLOMÈRES

La diète méditerranéenne et nos télomères

Nous connaissons tous l’importance de la diète méditerranéenne pour la santé, mais à quel point l’alimentation peut-elle vraiment influencer le vieillissement ?

Nous connaissons tous l’importance de la diète méditerranéenne pour la santé, mais à quel point l’alimentation peut-elle vraiment influencer le vieillissement ? Une étude récente apporte une information très pertinente en lien avec nos télomères.

Les télomères sont des segments d’ADN présents au bout de nos chromosomes. Ces séquences agissent comme une sorte d’horloge ou d’indicateur qui définit l’âge de nos cellules, mais surtout leur durée de vie utile. Il est important de savoir que la présence de télomères courts est directement reliée à un plus haut taux de maladies associées au vieillissement et de cancers de tous types confondus. Les télomères raccourcissent en fonction de l’âge, mais aussi en fonction du stress, de l’inflammation, de courtes nuits de sommeil (par exemple : nuit de 5 heures) ou à cause du tabagisme. Une saine alimentation et l’activité physique modérée permettent de maintenir les télomères plus longs, plus longtemps.

Une étude a examiné le lien entre le respect de la diète méditerranéenne et la longueur des télomères. L’étude a démontré une corrélation directe (un lien de cause à effet) pour 217 personnes en santé (moyenne de 78 ans) entre le niveau d’adhésion à la diète méditerranéenne et la longueur des télomères. Ainsi, les personnes qui respectent peu les principes de la diète méditerranéenne ont des télomères plus courts. De la même façon, les personnes qui appliquent parfaitement les principes de la diète méditerranéenne possèdent des télomères plus longs. Les télomères plus longs indiquent un âge biologique plus jeune et un meilleur état de santé général. Les télomères sont des indicateurs très fiables de l’état de santé.

Ainsi, une saine alimentation permet de modifier suffisamment notre état de santé pour que des indicateurs de l’âge de notre organisme (les télomères) nous présentent plus jeune. La réponse à la question est donc : oui, l’alimentation, c’est très important, particulièrement en vieillissant.

Pour lire l’étude complète : www.ncbi.nlm.nih.gov

Plus de nouvelles