Nouvelles

15 grammes de noix

15 grammes de noix par jour pour éloigner le médecin pour toujours ?

La consommation de noix est reliée à une baisse du taux de mortalité grâce à plusieurs études épidémiologiques.

La consommation de noix est reliée à une baisse du taux de mortalité grâce à plusieurs études épidémiologiques. Une étude récente a réussi à quantifier cet effet bénéfique en considérant tous les types de cause de mortalité confondus.

Il était connu que la consommation de noix réduisait le taux de mortalité dû aux maladies cardiovasculaires. L’étude du docteur Piet A van den Brandt, publié dernièrement dans International Journal of Epidemiology, permet d’aller plus loin en considérant la quantité consommée et les différentes causes de mortalité.

L’étude a porté sur une population de plus de 120 000 personnes; hommes et femmes de 55 à 69 ans. Les résultats obtenus ont, par la suite, été comparés en méta-analyse avec les résultats des études antérieures déjà publiées.

L’étude démontre que la consommation totale de noix, et non le beurre d’arachides, réduit le taux de mortalité associé au cancer, au diabète, aux maladies cardiovasculaires, aux maladies respiratoires et/ou dégénératives ou autres.  L’étude démontre une réduction de 23% des chances de décès chez les individus ayant consommé au moins 10 gr d’arachides ou de noix par jour. L’impact le plus important rapporté fut une réduction de 45% des maladies dégénératives.

Il semble donc très avantageux de consommer des noix en vieillissant.

Pour lire l’étude complète : ije.oxfordjournals.org

Plus de nouvelles