Il semble que la première préoccupation de santé en vieillissant, avant même les maladies cardiovasculaires et le cancer, soit la santé cognitive. Bonne nouvelle, les études démontrent que la prévention par les saines habitudes de vie ont un très grand impact sur la réduction des risques de dégénérescence nerveuse.

Une étude récente, publiée le 21 août 2018, démontre une corrélation parfaite entre les niveaux de santé cardiovasculaire et la réduction des risques de démence. Cela signifie que plus vous avez une bonne santé cardiovasculaire, plus vos risques de démence sont faibles en vieillissant. Cette étude menée par l’Université de Bordeaux a porté sur 6 626 personnes d’âge moyen de 73,7 ans et a duré 16 ans. Les participants à l’étude étaient suivis pour sept (7) indicateurs d’une bonne santé cardiovasculaire : ne pas fumer, avoir un poids corporel optimal, l’activité physique, l’alimentation, le cholestérol et de glucose sanguin, de même que la tension artérielle. L’étude démontre que pour chaque indicateur présent à niveau optimal, le risque de démence était diminué de 10 %. Si tous les indicateurs étaient à un niveau optimal, la réduction du risque était de 70 %. Autrement dit, chaque facette de santé qui améliore la santé cardiovasculaire réduit aussi les risques de démence en vieillissant.

Plus spécifiquement pour l’alimentation, une étude a mis en évidence une réduction du risque de maladie d’Alzheimer de 54 % : la diète MIND (pour Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay). Cette diète privilégie des aliments déjà reconnus pour leur grande qualité nutritionnelle (légumes verts feuillus, grains entiers, petits fruits, noix et poisson).

Voici les principales recommandations :

  • Légumes verts feuillus : au moins 6 portions/semaine ;
  • Grains entiers : au moins 3 portions/jour ;
  • Noix : au moins 5 portions/semaine ;
  • Petits fruits : au moins 2 portions/semaine ;
  • Légumineuses : au moins 3 portions/semaine ;
  • Poisson : au moins 1 portion/semaine ;
  • Volaille : au moins 2 portions/semaine ;
  • Vin : 1 consommation/jour.

 

Il est aussi conseillé de réduire le plus possible la consommation de viande rouge, beurre, margarine, fromage, desserts et aliments transformés.

Pour ce qui est des produits Vitoli, comme pour beaucoup de facettes de santé, il est important de considérer la qualité de votre sommeil (Vitoli Sommeil), votre santé de façon générale (Vitoli Bien Vieillir) et plus précisément Vitoli Mémoire et santé cognitive.

Voici les allégations santé autorisées pas Santé Canada pour ce produit :

  • Aide à améliorer les fonctions cognitives chez l’adulte.
  • Aide à améliorer la mémoire chez l’adulte.
  • Aide à prévenir une carence en vitamine B12 ou en vitamine D.
  • Fournit des antioxydants.

Laissez-nous savoir si vous avez des questions, c’est toujours un plaisir d’échanger avec vous.

Références pertinentes

  • Samieri et al, 2018. Association of Cardiovascular Health Level in Older Age With Cognitive Decline and Incident Dementia, JAMA. 2018; 320(7):657-664.
  • Morris, et al, 2015. MIND diet slows cognitive decline with aging. Alzheimers Dement. 2015 Sep;11(9):1015-22.
  • Michael Nehls, 2016. Unified theory of Alzheimer’s disease (UTAD): implications for prevention and curative therapy. J Mol Psychiatry. 2016 Jul 15;4:3.